Cryptomonnaie, le Président Faustin Archange Touadera entend lancer le projet « SANGO – The first Crypto Initiative »,  

Publié le 23 mai 2022 , 8:05
Mis à jour le: 23 mai 2022 6:39

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mardi 24 mai 2022

 

 

Bangui (CNC) – Décidemment, la République centrafricaine est sur le point de quitter la zone CFA pour la création de sa propre monnaie. Malgré la mise en garde de la commission monétaire d’Afrique centrale qui a interdit toutes transactions liée aux cryptomonnaies en zone CEMAC, les autorités du pays sembles désormais sur le point de non retour. Dans un communiqué de presse publié ce lundi, le Directeur de cabinet à la Présidence de la République a annoncé que le Président de la République va prochainement lancer un nouveau projet dénommé « SANGO – The first Crypto Initiative ». D’après lui, le projet  SANGO – va au-delà de la politique et de l’administration ; c’est un nouveau mode de gouvernance économique et un vecteur pour des investissements numériques alternatifs stratégiques, présentant un risque minimal, une grande fluidité et adaptabilité, spécifiques à la nouvelle ère numérique dans laquelle le monde se trouve aujourd’hui.     

Ci-dessous l’intégralité du communiqué.

Séance photo du président Touadera en Corée du Sud
Séance photo du président Touadera en Corée du Sud, le 9 mai 2022

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Il y a seulement 31 jours, la République Centrafricaine a été le premier pays d’Afrique à adopter le Bitcoin comme monnaie de référence/paiement numérique et le premier au monde à adopter à l’unanimité le projet de loi régissant la crypto-monnaie. Après l’écriture de cette nouvelle page de l’histoire par l’Assemblée Nationale, le Président de la République, Chef de l’État, Sen Excellence le Professeur Faustin-Archange TOUADERA a promulgué la Loi nº 22.004 du 22 avril 2022 régissant la Cryptomonnaie en République Centrafricaine, faisant du Bitcoin une monnaie numérique officielle en République Centrafricaine, ce qui constitue un premier pas sur la voie qui ouvre des opportunités incroyables de développement à notre pays.

 

Bientôt, le Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence le Professeur Faustin- Archange TOUADERA, lancera le projet « SANGO – The first Crypto Initiative », un projet national destiné à poser un jalon visionnaire sur la carte du monde et créer une opportunité fantastique pour tous ceux qui croient au crypto-investissement.

Pour la République Centrafricaine, ce sera une révolution qui va repositionner l’économie, améliorer les perspectives et changer le destin des citoyens du pays, mais adaptée à cette époque où il faut s’ouvrir à de nouveaux horizons et à des solutions qui vont au-delà du conventionnel.

« Pour nous, l’économie formelle n’est plus une option. Une bureaucratie impénétrables nous maintient bloqués dans des systèmes qui ne nous donnent pas la possibilité d’être performants. La solution était de repenser notre philosophie économique. C’est ce que nous avons fait et la voie qui s’ouvre devant nous s’annonce comme un grand succès pour les citoyens de la République Centrafricaine, pour les générations futures, pour nous assurer un avenir prospère et sûr. Nous allons franchir une nouvelle étape avec le lancement du projet Sango, l’initiative la plus ambitieuse, innovante et surprenante, destinée à transformer notre pays et à ouvrir une nouvelle vole vers un avenir radieux, présentant un potentiel énorme pour de nombreuses personnes », avait déclaré le Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence le Professeur Faustin- Archange TOUADERA.

Le projet  SANGO – va au-delà de la politique et de l’administration ; c’est un nouveau mode de gouvernance économique et un vecteur pour des investissements numériques alternatifs stratégiques, présentant un risque minimal, une grande fluidité et adaptabilité, spécifiques à la nouvelle ère numérique dans laquelle le monde se trouve aujourd’hui. Il est établi que le Bitcoin et les technologies Blockchain ont le potentiel de remodeler le monde de la finance en le rendant plus sûr, plus transparent, plus axé sur l’offre, plus décentralisé et plus fiable.

Le « SANGO » n’est pas seulement un projet, c’est un concept complexe qui va redimensionner la manière dont la technologie est utilisée pour créer des communautés modernes, attrayantes et durables et donner naissance à des entreprises très performantes. Le fait que cette initiative pionnière en la matière soit née au cœur de l’Afrique doit en surprendre plus d’un, mais pas les Centrafricains et ceux qui connaissent le potentiel de cette terre aux richesses inexploitées, qui comprennent la nécessité du changement, qui sont tournés vers l’avenir et qui misent sur la numérisation.

1 Les objectifs de «SANGO » sont les plus ambitieux et les plus idéalistes du monde Crypto, les seuls qui se concrétisent réellement, contrairement à d’autres qui ne sont jamais allés au-delà de simples déclarations. La construction au cœur de l’Afrique du premier Crypto Hub légal et l’amélioration de l’expérience Crypto grâce au passage du Bitcoin au niveau supérieur sont complétés par ce qui pourrait devenir l’espace le plus non-conventionnel du monde, une Île Crypto.

« Le processus par lequel nous avons commencé la transformation de notre pays ouvre des possibilités inimaginables pour les visionnaires. Le Crypto Hub, le Bitcoin next generation, l’ile

Crypto deviennent les outils grâce auxquels nous allons redessiner l’avenir de notre pays. SANGO peut ouvrir une nouvelle ère économique au potentiel énorme, que ni l’Afrique ni le reste du monde ne se sont imaginés. Mon plus grand souhait est que ce projet soit accessible à tous, qu’il ouvre des nouvelles voies, qu’il soit un exemple mondial et que les bénéfices qu’il va engendrer deviennent vecteurs de performance économique pour notre pays », avait déclaré le Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence le Professeur Faustin-Archange TOUADERA, Pour avoir une meilleure compréhension du projet, nous vous invitons à visiter SANGO.ORG, la plateforme qui présente en détail la vision de la République Centrafricaine sur l’avenir. Le projet y est présenté en première, avec toutes les informations pertinentes, en énonçant ses objectifs, sa structure et le cadre juridique qui lui est applicable.

 

Fait à Bangui, le 23 mai 2022

Le Ministre d’État, Directeur de Cabinet

à la Présidence de la République

Obed NAMSIO

Aucun article à afficher