Crimes contre l’humanité : Le gouvernement centrafricain démasqué, menace de porter plainte contre l’ONG américaine The Sentry

Publié le 19 juillet 2023 , 7:55
Mis à jour le: 19 juillet 2023 5:38

Crimes contre l’humanité : Le gouvernement centrafricain démasqué, menace de porter plainte contre l’ONG américaine The Sentry

 

La ministre des Affaires étrangères, Sylvie Baïpo TémonImage : Pressedienst
La ministre des Affaires étrangères, Sylvie Baïpo TémonImage : Pressedienst

 

 

Bangui, 20  juillet 2023 (CNC) – Le gouvernement centrafricain semble se spécialiser dans l’art de la diversion et de la manipulation. La ministre des Affaires étrangères, Sylvie Baïpo-Temon, en tête de file de cette mascarade, a convoqué une réunion d’urgence avec les diplomates accrédités dans le pays afin de leur annoncer la décision farfelue du gouvernement de porter plainte contre l’ONG The Sentry. Apparemment, cette action est une réaction hystérique à la publication du rapport de l’ONG intitulé “Architectes de terreur : comment le groupe Wagner renforce son emprise sur l’État en RCA”, qui expose les crimes commis par le groupe russe Wagner en République centrafricaine.

 

Mais au lieu de prendre ces révélations au sérieux et de chercher des solutions pour protéger les citoyens de leur propre pays, le gouvernement de Touadera préfère jouer la carte de la victimisation et de l’accusation infondée. Il est évident que leur objectif est de détourner l’attention de leurs propres échecs et de jeter le blâme sur les autres. Dans leur folie, ils ont même osé insinuer que cette action visait à vilipender la République centrafricaine. Franchement, qui pourrait croire à de telles inepties ?

 

Il est indéniable que le gouvernement centrafricain est rongé par la honte et l’incompétence. Au lieu de se remettre en question et d’admettre leurs erreurs, ils préfèrent s’enfermer dans un monde de mensonges et de manipulations. Ils espèrent ainsi détourner l’attention de la communauté internationale sur le référendum constitutionnel illégal et contesté qui se profile à l’horizon. Mais peu importe leurs tentatives désespérées, la vérité finira par éclater.

 

Il est temps que le gouvernement centrafricain prenne ses responsabilités au lieu de chercher des boucs émissaires. Les citoyens centrafricains méritent un leadership digne de ce nom, pas des dirigeants corrompus, incompétents et criminels qui gaspillent leurs énergies à étouffer la vérité et à étendre leur emprise sur le pouvoir.

 

La ministre des Affaires étrangères, Sylvie Baïpo-Temon, devrait plutôt consacrer son temps et son énergie à défendre les intérêts de son pays et de ses citoyens, au lieu de jouer à des jeux politiques malsains. Il est temps pour elle de faire preuve de transparence et de responsabilité, au lieu de se livrer à des manœuvres de diversion.

 

Rappelons que le gouvernement centrafricain et sa ministre des affaires étrangères sont en train de se ridiculiser devant le monde entier. Leur tentative pathétique soi-disant de porter plainte contre l’ONG The Sentry ne fait que souligner leur incompétence et leur désespoir. Il est grand temps que le peuple centrafricain se lève et exige un changement véritable, loin de ces pantins politiques qui cherchent uniquement à préserver leur propre pouvoir.

 

Par Alain Nzilo

Directeur de publications

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher