Crime atroce à Berberati : Une famille déchirée, une communauté en deuil

Publié le 15 juin 2023 , 7:25
Mis à jour le: 15 juin 2023 4:44

Crime atroce à Berberati : Une famille déchirée, une communauté en deuil

 

Rond point de la ville de Berberati copyrights CNC
Rond point de la ville de Berberati copyrights CNC

 

 

Bangui, 16 juin 2023 (CNC) —   La ville de Berberati, chef-lieu de la préfecture de la Mambéré-Kadéi, est sous le choc suite à un meurtre abominable qui a eu lieu la semaine dernière. Les détails révélés dans cette affaire révoltante montrent la violence insensée dont certains individus sont capables. Le parquet de la ville a réagi en ouvrant une enquête, mais il est temps que la justice soit rendue pour ce crime atroce.

 

Le drame familial qui a conduit à la mort d’un homme :

 

Le meurtre a été perpétré par monsieur Mouka David, le fils de la victime. Les faits se sont déroulés à la suite d’un différend familial, exacerbé par l’intervention de la belle-famille. Il est difficile d’imaginer comment une telle situation a pu dégénérer en violence extrême, conduisant à la mort d’un père de famille.

 

Selon les informations disponibles, le suspect s’est déplacé depuis le village de Bassola pour agresser violemment son propre père. Les actes de maltraitance et les coups portés à la victime ont été si sévères qu’ils ont finalement entraîné son décès. Cette brutalité choquante ne peut rester impunie.

 

L’appel à la justice :

 

Face à cet acte de violence insensée, il est impératif que la justice fasse preuve de la plus grande fermeté. Les enquêteurs doivent mener une investigation approfondie pour établir les circonstances exactes du meurtre et déterminer les responsabilités de chacun. La famille de la victime mérite de connaître la vérité et de voir justice rendue.

 

Il est également crucial que les autorités prennent des mesures pour prévenir de tels incidents à l’avenir. Les conflits familiaux peuvent être source de tensions, mais cela ne justifie en aucun cas de recourir à la violence meurtrière. Des mesures de sensibilisation et de médiation doivent être mises en place pour résoudre les conflits de manière pacifique et éviter de tels drames.

 

Par Bertrand Siri

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer notre groupe WhatsApp : CNC Groupe

Rappelons que dans ce groupe, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher