Centrafrique: un ministre, incarcéré pour crimes de guerre présumés, exfiltré par des gendarmes

Publié le 26 novembre 2021 , 6:22
Mis à jour le: 26 novembre 2021 6:22

 

Un ministre en fonction et ex-chef rebelle incarcéré il y a une semaine en Centrafrique, accusé de crimes de guerre et contre l’humanité, a été exfiltré vendredi de sa prison par des gendarmes, a annoncé la Cour pénale spéciale (CPS) à Bangui, qui dénonce une «entrave à la justice».

Hassan Bouba : un ministre rebelle devant la CPS  

 

Bouba Ali Hassan, ministre de l’Elevage et de la Santé animale, avait été arrêté le 19 novembre sur ordre de cette juridiction spécialisée. Il devait être présenté vendredi à des juges d’instruction «mais l’unité chargée de son extraction a été empêchée d’accéder au lieu de sa détention» puis «il a été reconduit par la gendarmerie nationale à son domicile», assure la CPS dans un communiqué.

Par AFP

Aucun article à afficher