Centrafrique : nouvelle tentatives d’anéantissement de l’opposition démocratique par le MCU

Publié le 26 avril 2022 , 2:40
Mis à jour le: 26 avril 2022 3:52

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le mardi 26 avril 2022

 

Bangui (CNC) – Une nouvelle prétendue vague de démission au sein du parti Convention républicaine pour le Progrès social (CRPS) de Maître Nicolas Tiangaye circule depuis 48heures sur les réseaux sociaux. Les prétendus jeunes démissionnaires justifient leur départ de ce  parti pour de raisons « d’inobservation de la politique républicaine et du manque des idées progressistes aux fins d’insuffler la vie politique du pays, par les aspirations du peuple digne et épris de paix ». Or, une enquête rapide du CNC sur ce dossier montre à quel point le parti au pouvoir, le MCU tente par tous les moyens de fragiliser l’opposition démocratique, même à jouer à quitte double.

Maître Nicolas Tiangaye Président de la Convention républicaine pour le progrès social CRPS et porte-parole de la COD-2020
Maître Nicolas Tiangaye, Président de la Convention républicaine pour le progrès social (CRPS) et porte-parole de la COD-2020, ci, le 03 août 2020 lors du point de presse de la synergie des forces vives de la nation à Bangui. . Photo CNC 

 

C’est ce qui vient de passer avec la prétendue démission collective des jeunes républicains de la Convention républicaine pour le Progrès social (CRPS).

D’ailleurs tous les prétendus signataires de ce document n’étaient que des fantômes, des noms fictifs. Ce sont des membres qui n’existent pas réellement dans le fichier des adhérents du CRPS. Une vérification rapide montre que c’est bel et bien le pouvoir en place qui tente de montrer à l’opinion publique que cette vague de démission vient réellement du parti du maître Nicolas Tiangaye, porte-parole de la coalition de l’opposition démocratique (COD-2020).

Pour illustration, ces prétendus membres du CRPS ont indiqué qu’étant « jeunes républicain du parti C R PS depuis 2005, nous n’avons qu’un seul credo témoignant notre militantisme. Notre devoir consiste à soutenir l’idéologie politique de la CR PS dans le temps et dans l’espace, et surtout, conformément au respect de la sage disposition des choses citoyennes, dans la dignité ».

Or, le CRPS avait été créé en 2008 et non en 2005. En plus, ces soi-disant membres ne disposent même pas de la carte d’adhérent.

Pour un observateur,  cette vieille pratique illustre la nouvelle politique du MCU de tentatives d’anéantissement de l’opposition. Ils ne reculent devant aucun moyen pour frapper l’opinion. Ce sont des méthodes de la Gestapo.

lettre de démission du parti CRPS
lettre de démission du parti CRPS

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher