Centrafrique : l’ex-lieutenant Steve Yambété arrêté à Bangui

Publié le 11 août 2022 , 8:11
Mis à jour le: 10 août 2022 2:45
Lors de l'opération d'arrestation de lieutenant Steve Yambété au quartier Cité Jean 23 à Bangui dans le quatrième arrondissement de Bangui
Opération d’arrestation du lieutenant Steve Yambété au quartier Cité Jean 23 de Bangui. CopyrightDR

 

Bangui (République centrafricaine) – Le lieutenant Steve Yambété a été arrêté. Ancien élément de la garde présidentielle à l’époque du régime de l’ancien Président François Bozizé, l’homme a été interpellé  mercredi à Bangui et détenu dans un lieu gardé secret.

 

Rédigé par Anselme Mbata

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 12 août 2022

 

Steve Yambété, de prison en prison

 

Selon les informations du CNC,  le lieutenant Steve Yambété avait été interpellé très tôt mercredi vers 6 heures à son domicile du quartier Cité Jean 23 dans le quatrième arrondissement de Bangui.

À lire aussi : 3 personnes grièvement blessées dans une bagarre au lycée des martyrs

Selon des témoins, les forces de l’ordre ont bouclé vers 5 heures du matin tout le quartier avant de procéder à son interpellation. Au cours de leur opération, ces éléments requins de la garde présidentielle ont retrouvé à son domicile une arme AK47, six chargeurs bien remplis et quelques effets militaires.

Après son interpellation, les forces de l’ordre l’ont conduit à la section de recherche et d’investigation de la gendarmerie. Mais à la grande surprise de ses parents, le lieutenant Steve Yambété ne se trouve pas à la SRI. Peut-être ils l’ont amené ailleurs pour l’interroger, et si possible le torturer avant de le ramener à la SRI comme dans les habitudes de ces éléments requins de la garde présidentielle.

À lire aussi : disparition d’un sous-officier supérieur de la garde présidentielle, ses parents exigent des explications

 

Rappelant que le lieutenant Steve Yambété avait été arrêté durant son exil  et détenu au Cameroun durant plusieurs années avant d’être libéré.  En 2019. Les autorités camerounaises l’ont soupçonné d’avoir mené, avec sa bande, des opérations de braquage de certains établissements bancaires camerounais. Mais après le retour au maquis de l’ancien Président François Bozizé en novembre 2020, l’homme a aussi disparu de la circulation pour être ensuite réapparaît puis arrêté et ce, à seulement quelques semaines des libérations des autres proches de Bozizé arrêtés aux quartier Sassara au Pk12 à Bégoua et Galabadja 3 dans le 8ème arrondissement de Bangui.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher