Centrafrique: l’enjeu du décentralisation, la réaction de Monsieur Jean-Luc Chevallier.

Publié le 21 septembre 2016 , 10:20
Mis à jour le: 21 septembre 2016 10:20

Centrafrique: l’enjeu du décentralisation, la réaction de Mons

Carte de la Centrafrique
Carte de la Centrafrique

ieur Jean-Luc Chevallier.

 

 
Bangui le 21 septembre 2016.16:15′.
Par: Chevallier Jean-Luc.

je me permets de vous ecrire a propos de votre exposé sur le sujet publié par Alain Nzilo:RCA: l’enjeu de décentralisation, l’un des pistes probables de solution à la grave crise centrafricaine.
En effet , je m’interroge en lisant votre projet d’élections municipales qui est lier avec le projet de la nouvelle constitution de mettre en place un Sénat;
quel rapport avec les mairies? a mon avis il n’est pas nécéssaire d’avoir un Sénat pour avoir un Maire dans chaque communes du pays; d’autant plus que je penses , qu’il y plus urgent que de créer un Sénat maintenant quand en France certain parle de le supprimer ( car souvent double emploi avec le parlement, et je vous pose la question , comment aller vous financer les sénateurs ? avec quel budget ? quand je constate que bien souvent hélas la France envoi de l’argent pour assurer le salaire des simples fonctionnaires de votre pays ; alors je penses que le sénat n’est pas une nécéssité absolue pour le moment; si vous réusisez les votations des maires et conseillés plus la mise en place des élections régionales d’ici deux ans , je crois que ça sera déja une bonne chose; au vu de l’actualité , j’ai bien peur que le trouble revient dans l’ensemble du pays ; malheureusement ; former une bonne police un bon ministère de l’intérieur est a mes yeux une priorité.
urgente pour que les citoyens se sentent enfin en sécurité partout sur tout le territoire;assurer le transport des marchandises pour que tout le monde est a manger et pouvoir vendre les denrées en toute quiétude voila ce que les gens veulent vraiment en numéro 1;au plaisir de vous lire ; cordialement; JLC.

Aucun article à afficher