Centrafrique :  la violation de l’embargo sur les armes se poursuit, la société Wagner achemine un avion de chasse

Publié le 16 juin 2022 , 8:13
Mis à jour le: 17 juin 2022 1:18

 

Rédigé par Gisèle MOLOMA

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 17 juin 2022

 

Bangui (CNC) – Décidément, le Président Faustin Archange Touadera se prépare au passage en force à son troisième mandat, synonyme de l’instabilité politique et sécuritaire du pays. Il est pleinement conscient de son geste anticonstitutionnel, et se prépare à toute éventualité, même la guerre. C’est ainsi que depuis quelques jours, la société de mercenariat russe Wagner, qui déploie ses mercenaires en République centrafricaine pour soutenir le régime de Touadera, fait acheminer discrètement un avion de chasse, c’est-à-dire un avion militaire du type rafale ou mirage-2000, mais aussi des armes de gros calibres et des munitions de toutes sortes, en toute violation de l’embargo sur les armes imposé sur la RCA.

un avion de chasse du type français
un avion de chasse du type français. Copyrightarmée française

 

Les violations de l’embargo sur les armes imposé par l’ONU en Centrafrique, et le recrutement des enfants soldats par les rebelles ainsi que par les forces gouvernementales  se poursuivent, sans relâche, depuis près de deux ans. Même la société de mercenariat russe Wagner, qui déploie ses mercenaires en République centrafricaine dans le cadre de son accord avec les autorités centrafricaines, continue d’acquérir des composants essentiels pour son système d’armement lourd et léger depuis la Russie, son pays d’origine.

 

Un avion de chasse assemblé, des armes et minutions livrées

 

D’après nos informations, tout récemment, dans les semaines précédant la rédaction de cet article, la société russe Wagner faisait acheminer discrètement en pièces détachées un avion de chasse du type rafale en RCA. Cet avion, remonté petit à petit et secrètement à Bouar, est actuellement positionné aussi discrètement dans la base militaire des mercenaires russes dans cette localité, est déjà prêt à l’emploi.

Et ce n’est pas tout ! À Berengo, dans la préfecture de la Lobaye, au sud-ouest de la RCA, on assiste à une vague de livraisons secrètes d’armes et de minutions. Et ce, régulièrement par la voie aérienne.

Selon certains officiers FACA qui ont assisté à la formation des nouveaux soldats FACA par les mercenaires russes à Berengo, ces derniers ont aménagé à CNC qu’un aérodrome à été aménagé dans leur base ayant permis à des cargos militaires d’atterrir régulièrement et sans contrôle de l’exécutif.

Pour un ancien officier supérieur de l’armée nationale, cette attitude des autorités du pays et de la société Wagner témoigne bien la volonté du chef de l’État Faustin Archange Touadera de passer en force dans son projet de la modification de la constitution, synonyme  de l’instabilité politique et sécuritaire qu’il compte défendre par ces moyens.

« Touadera se prépare à mater toute opposition, qu’elle soit politique ou militaire, à son projet du troisième mandat. Mais il oublie les factures à payer et que rien ne peut empêcher la volonté d’un peuple souverain, même si l’on dispose toutes les forces du monde », ajoute cet ancien officier FACA avant de conclure que « aujourd’hui, les Centrafricains souffrent dans les arrières pays et je vois pas comment ils vont accepter un autre mandat pour lui »,

Pour un autre officier FACA, la société Wagner veut installer sa principale base militaire pour l’Afrique centrale ici en Centrafrique.

« L’ambition de Wagner n’est pas que  la République centrafricaine. Cette société veut pousser son influence dans d’autres pays d’Afrique centrale. Dans sa ligne de mire, le Tchad, le Congo-Brazzaville et la RDC. C’est pourquoi elle veut implanter sa principale base ici en Centrafrique. De là, elle pourrait commander des opérations dans d’autres pays », ajoute-t-il.

Il y’a lieu de rappeler qu’en Libye, la société Wagner dispose de plus de 10 hélicoptères de combat et trois avions de chasse. Mais malgré tout cela, le général rebelle Khalifa Haftar qui bénéficie du soutien de Wagner n’arrive pas à prendre le pouvoir dans ce pays sahélien.

Affaire à suivre…

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher