Centrafrique :  joie et incertitude après la démission du Premier ministre Henri-Mari Dondra

Publié le 7 février 2022 , 7:10
Mis à jour le: 7 février 2022 4:07

 

Bangui, 8 février 2022 (Corbeaunews – Centrafrique ) – La nouvelle a été accueillie  par une explosion de joie à la présidence de la République. Le Premier ministre centrafricain Henri-Mari Dondra, qui avait déposé sa démission il y a près d’une semaine,  a été remplacé ce lundi 7 février par son ministre d’État en économie Félix Moloua. Mais pour de nombreux Centrafricains, cette démission traduit bien la fragilité du pouvoir de Bangui, et avec la nomination de monsieur Félix Moloua comme Premier ministre, il y’a une incertitude qui plane sur le pays.

Au milieu, le Président de l'assemblée nationale Simplice Mathieu Sarandji, à gauche le chef de l'État Faustin Archange Touadera, et à droite le premier ministre Henri Mari Dondra
Au milieu, le Président de l’assemblée nationale Simplice Mathieu Sarandji, à gauche le chef de l’État Faustin Archange Touadera, et à droite le premier ministre Henri Mari Dondra

 

Dondra remercie Touadera

 

Alors que le décret de nomination de Monsieur Félix Moloua est en cours de lecture à la radio nationale, l’ancien premier ministre Henri-Marie Dondra publie sur les réseaux sociaux un post dans lequel il remercie le chef de l’État Faustin Archange Touadera et souhaite ses félicitations au nouveau premier ministre  .

« Mes chers amis,

Au moment où prennent fin mes fonctions à la tête du Gouvernement de notre pays après avoir présenté ma démission, je voudrais remercier le seigneur tout puissant de m’avoir accordé sa grâce durant ces moments. Aussi, voudrais-je sincèrement du fond du cœur remercier le Président de la République de son excellence le professeur Faustin Archange Touadera pour m’avoir élevé à cette haute fonction de l’État en qualité de premier ministre Chef du Gouvernement. Qu’il en soit béni et que Dieu veille sur lui. Merci aux membres du gouvernement qui m’ont accompagné. Toutes mes  félicitations au tout nouveau premier ministre, Félix Moloua un grand commis de l’Etat dont l’expérience et les grandes qualités accompagneront le Chef de l’Etat dans sa difficile mission.

Que Dieu protège notre nation.

 

Joie de l’ancien premier ministre Firmin NGRÉBADA

 

Au même moment, l’ancien premier ministre Firmin NGRÉBADA ne cache pas sa joie, Il publie sur les réseaux sociaux un post dans lequel il se moque du Premier ministre sortant Henri-Marie Dondra :

Firmin NGRÉBADA : « Bon début de semaine à tous les amis ! Retenez cette sagesse africaine qui dit que : « Quand tu ne connais pas l’orientation du vent, évite de jouer avec la poudre du piment. » Que Dieu nous garde et nous guide », déclare l’ancien premier ministre.

Mais avant lui, Fidèle Gouandjika, conseiller du chef de l’État, sur les réseaux sociaux, publie aussi un post pour annoncer avec joie le départ imminent du Premier ministre Henri-Marie Dondra.

 

Moloua ne rassure guère

 

Tandis que dans les rues de la capitale, le profil du ministre Félix Moloua ne rassure aucune guerre :

« MOLOUA est un rigolo, si DONDRA n’a pas pu imposer son autorité dans cette boîte de sardines, ce n’est pas un badin comme lui qui va y arriver. Il sera la juste réplique de Touadera Premier ministre de BOZIZÉ, une guirlande lumineuse de décoration », déclare un enseignant à l’université de Bangui.

Tandis qu’au ministère de l’Économie et du Plan, c’est la joie qui domine. Les agents dudit ministère se disent tous soulagés du départ de leur ministre Félix Moloua qui a tant brillé par son népotisme.

 

Par Gisèle MOLOMA

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

Affaire à suivre…

 

 

Aucun article à afficher