Centrafrique : Igor Lamaka, leader de la milice Anti-Balaka aile Ngaïssona paralysée après un accident

Publié le 29 mars 2022 , 8:13
Mis à jour le: 29 mars 2022 12:30

 

Rédigé par Anselme Mbata

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le 28 mars 2022

 

Bangui (CNC) – Monsieur Igor Lamaka,  leader de la milice Anti-Balaka faction Ngaïssona  vit en ce moment avec de lourdes séquelles d’un accident vasculaire cérébral  subi il y a une semaine, et le laissant partiellement invalide.

Igor LAMAKA
Monsieur Igor LAMAKA, coordonnateur de la milice Anti-Balaka faction Édouard Ngaïssona

 

Un AVC foudroyant

Monsieur Igor Lamaka, réfugié à Moundou au sud du Tchad, a été frappé par un terrible accident vasculaire cérébral (AVC), il y a exactement dix jours alors que sa fille, qui vit aussi avec lui au Tchad, était morte récemment de suite d’une courte maladie.  Il est actuellement resté immobile sur son lit à la maison, mais les médecins ont estimé que son cas nécessite son évacuation dans un grand hôpital à Ndjamena, la capitale du Tchad.

Pour l’heure, l’homme en subit encore les séquelles : une paralysie partielle du côté droit de son corps l’empêche d’utiliser son bras  et sa jambe droits, et rend très difficile son élocution. De plus, il se déplace en claudiquant. Il a de la difficulté à dormir et la douleur le fait souffrir, selon ses proches interrogés par CNC. Mais depuis 3 jours, l’homme a été évacué à Ndjamena pour y recevoir des soins appropriés.

Rappelons qu’il y a quelques années, Monsieur Igor Lamaka était victime d’un accident de circulation à Bangui. Il avait subi  des fractures  au tibia  et un os au niveau du genou. Pour le tibia est fémur  Il avait eu droit aux clous et broches.

 

Igor Lamaka, successeur de Patrice Édouard Ngaïssona

). En décembre 2018, Monsieur Édouard  Ngaïssona, leader de la milice Anti-Balaka  a été arrêté à Paris  par la justice française à la demande de la cour pénale internationale. Suite à la décision de l’organe de cette milice sanguinaire, Monsieur Igor Lamaka avait été désigné coordonnateur en lieu et place de Monsieur Édouard Patrice Ngaïssona.

Mais suite à l’offensive menée par les forces gouvernementales en janvier 2021, il s’est réfugié, avec certains leaders des groupes armés au Tchad, et ce,    À la demande de la communauté internationale.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher