Centrafrique : grogne au ministère de la Fonction publique, le ministre Marcel DJIMASSÉ est accusé du népotisme aggravé

Publié le 23 juin 2022 , 8:07
Mis à jour le: 23 juin 2022 6:18

 

Rédigé par Prisca VICKOS

Publié par Corbeaunews Centrafrique (CNC), le vendredi 24 juin 2022

 

Bangui (CNC) – Au ministère de la Fonction publique, les agents et cadres dudit ministère ont lancé, depuis quelques jours, une charge contre leur ministre, monsieur Marcel DJIMASSÉ , dont ils réclament la démission. Ils l’accusent  du cnépotisme aggravé en faveur de sa conjointe, son fils, ses copines.

Marcel Djimassé
Marcel Djimassé

 

Le malaise politique provoqué par la personnalité  et les activités du ministre Marcel DJIMASSÉ à la Tête du département de la fonction publique s’est aggravé plus rapidement et plus brutalement que prévu.

Au sein du parti MCU, le sentiment était que le Premier ministre Félix Moloua réglerait cet épineux problème à l’occasion du prochain remaniement ministériel promis par le chef de l’État Faustin Archange Touadera. Le malaise  a débuté au lendemain du récent remaniement du cabinet du ministre Djimasse, dont la quasi-totalité des personnes nommées est issue de son entourage familial.

 

Quels sont les motifs de ce malaise

 

Au lendemain de sa nomination à la tête du département de la fonction publique en juin 2021, le ministre Marcel Djimassé avait promis un changement profond au sein de son ministère. Trois mois plus tard, certains agents et cadres ont commencé à douter de son management. L’homme prône le système de surveillance, d’écoute et de filature de ses collègues. Ce qui n’a pas plu à certains qui ont exprimé leur mécontentement à leur ministre. Mais la situation s’est aggravée après le remaniement de son cabinet, dont la quasi-totalité des nouveaux membres est issue de son entourage familial.

D’après ces agents et cadres mécontents, Monsieur MATONGO Emmanuel,  le nouveau directeur de cabinet serait le frère du ministre .  Même madame BANDARANY Thurine Mireille, nouvelle  Directrice générale de la Fonction Publique, serait aussi l’une des est la maitresses du ministre (la mère de sa fille) .

 

Et ce n’est pas tout! Même madame KAMEGBA Fanny, nouvelle  Directrice générale de la Gouvernance numérique et de l’innovation technologique de l’Administration, est aussi l’un des maîtresses et chouchous du ministre. D’après des sources au sein dudit ministère, toutes les décisions prises même par les plus hauts responsables doivent être validées par cette dernière. C’est avec elle que le ministre partage son bureau de 8h à 19h30 heure à laquelle ils quittent le bureau ensemble dans sa voiture de commandement.

Un autre cas étonnant est celui de monsieur DJIMASSE Jean Bruno, le nouveau  Directeur des études et de la Planification. Il est le fils du ministre, renvoyé de la Mairie pour moralité douteuse et mauvaise manière de servir. Certains accusent le ministre d’avoir demandé de l’argent pour être nommé, sauf pour son entourage.

Aussi, pour gagner la confiance du ministre Marcel Djimassé, il faut de la délation, de la trahison, lui raconter tout ce qu’on dit en son nom et c’est d’ailleurs son principal caractère.

Affaire à suivre…

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher