Centrafrique, des violences entre les groupes armés font au moins 9 morts dans la Ouaka

Publié le 27 février 2022 , 7:07
Mis à jour le: 27 février 2022 11:36

 

 

Bangui, 28 février 2022 (Corbeaunews – Centrafrique ) – Des affrontements entre un groupe des malfaiteurs armés identifiés comme des éléments rebelles de l’UPC et des miliciens Anti-Balaka munis de fusils artisanaux ont fait au moins 9 morts et plusieurs blessés dans le village Mbiakreu, dans la sous-préfecture d’Ippy, au centre de la République centrafricaine.   

Les rebelles avec leurs armes
Les rebelles avec leurs armes

 

Selon des informations de sources locales recueillies par la rédaction, l’affrontement avait eu lieu jeudi 24 février 2022 vers 9 heures dans le village Mbiakreu, situé à  38 kilomètres de la ville d’Ippy sur l’axe  Djoubissi.

 

Selon les mêmes sources, l’incursion des éléments rebelles de l’UPC, membres de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) dans le village Mbiakreu  qui aurait occasionné cet affrontement. D’après eux, les rebelles auraient tenté de braquer certains habitants de Mbiakreu, mais les miliciens Anti-Balaka auraient réagi en représailles   pour affronter les rebelles.

Le bilan provisoire fait état de cinq morts et sept blessés parmi les habitants armés et non armés ainsi que de quatre morts côté rebelles.

Mais  de leur côté, plusieurs sources humanitaires ont laissé entendre que sur place, le climat reste tendu. Elles s’inquiètent d’une nouvelle flambée de violence, alors que les deux groupes opposés se font toujours face dans le secteur.

Rappelons que dans ces localités d’Ippy, les violences font rage entre les miliciens Anti-Balaka soutenus par les soldats FACA et les mercenaires russes et les rebelles de l’UPC, membres de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) depuis la fin de l’année dernière.

 

Par Bertrand Yékoua

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher