Centrafrique / Dernière minute : deux véhicules militaires tchadiens désarmés à la frontière par des FACA.

Publié le 6 janvier 2019 , 8:36
Mis à jour le: 6 janvier 2019 8:36
Image d'illustration d'une patrouille des soldats FACA à Sibut. CopyrightCNC.
Image d’illustration d’une patrouille des soldats FACA à Sibut. CopyrightCNC.

 

 

Centrafrique / Dernière minute : deux véhicules militaires tchadiens désarmés à la frontière par des FACA.

 

Deux véhicules de l’armée tchadienne, lourdement armés, viennent d’être désarmés par les soldats FACA à la frontière ce ù 6 janvier 2018 vers midi.

 

Selon des informations de sources sécuritaires à Paoua, les soldats tchadiens, dont le nombre n’est pas encore connu pour le moment, seraient entrés par effraction sur le territoire centrafricain ce dimanche 6 janvier vers midi à bord de deux véhicules militaires lourdement armés.

Informés par la population locale, les soldats FACA sont intervenus très rapidement pour désarmer les Tchadiens qui ont accepté de déposer leurs armes.

D’après une source militaire locale contactée par CNC, les militaires tchadiens auraient expliqué à leurs homologues centrafricains qu’ils pourchassaient un groupe des malfaiteurs qui aurait volé un troupeau des bœufs côté tchadien avant de rentrer avec sur le territoire centrafricain.

Pour l’heure, les forces de la Minusca stationnées à Paoua dans l’Ouham-Pendé, sont appelés en urgence pour faire embarquer les soldats tchadiens afin de les transférer vers Paoua, puis Bangui par la suite.

En ce moment, leur transfèrement vers Paoua est en cours et plus des détails dans nos prochains articles sur CNC.

 

Copyright©2019CNC.

Aucun article à afficher