Zémio sous Pression : colère des Wagner Ti Azandé après un Mort dans leur rang dans un affrontement avec l’UPC

Publié le 24 juin 2024 , 5:02
Mis à jour le: 24 juin 2024 12:23 pm

Zémio sous Pression : colère des Wagner Ti Azandé après un Mort dans leur rang dans un affrontement avec l’UPC

 

Un groupe de mercenaires Wagner et des miliciens azandés posant ensemble à Zemmio.
Les mercenaires du groupe Wagner et leurs alliés azandés posent ensemble à Zemmio, après avoir pris le contrôle de la ville.

 

Mercredi dernier, à 45 km de Zémio, un affrontement entre les miliciens Wagner T. Azande et les rebelles de l’UPC a causé la mort de Dimanche, un milicien. Le corps, d’abord refusé par un avion russe, a finalement été transporté à Obo à moto.

 

Bangui, 24 juin 2024.

Par la rédaction de Corbeau News Centrafrique.

 

Le 19 juin dernier, dans la matinée, à 45 km de Zémio, dans le village de Banangui,  un affrontement violent a éclaté entre les miliciens Wagner Ti Azandé et les rebelles de l’UPC. Ce combat a entraîné la mort de Dimanche, un milicien Azandé. La situation s’est aggravée lorsque le corps de Dimanche n’a pas été accepté à bord de l’avion de Wagner qui devait le transporter à Obo.

 

Face à ce refus, les miliciens Wagner Ti Azandé ont ramené le corps à Zémio à moto. À 10h52, le corps a finalement été transporté à Obo, toujours à moto, ce qui a provoqué une vive colère parmi les Wagner Ti Azandé. En signe de protestation, ils ont tiré en l’air pour exprimer leur frustration et leur mécontentement.

 

Sous-titre : Colère des Miliciens Wagner T. Azandé.

 

Les Wagner Ti Azandé, dont certains renforts sont venus de Djéma pour prêter main forte à leur collègue de Zémio en très forte difficulté face aux rebelles de l’UPC, ont été formés par les mercenaires russes de Wagner à Obo, sur le terrain de l’église catholique. Cependant, le gouvernement a annoncé que ces miliciens seraient déjà intégrés dans l’armée nationale après un mois de leur formation par Wagner, mais en réalité, ils continuent d’opérer comme des miliciens Azandé, menant des actions souvent violentes et controversées.

 

Le gouvernement semble vouloir dissimuler les véritables activités de ces miliciens, tentant de couvrir les actes de ces groupes criminels qui continuent de semer la violence dans la région. Les miliciens Wagner T. Azandé, formés par les Wagneris, ne se considèrent pas comme intégrés dans l’armée nationale malgré les déclarations officielles.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

Aucun article à afficher