Nouveau massacre sur le chantier de Pandé (ouest), 17 personnes tuées

Publié le 7 janvier 2022 , 7:10
Mis à jour le: 7 janvier 2022 4:11

 

Bangui, 8 janvier 2022 (Corbeaunews – Centrafrique ) – Une dizaine de civils ont été tués, mercredi,  dans l’Ouest de la République centrafricaine lors d’une attaque imputée à des mercenaires russes de la société Wagner  sur un chantier minier de Pandé, situé à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Lamy-Pont, proche de la frontière avec le Cameroun, selon un bilan provisoire établi par les autorités locales.

Le village Lamy-Pont après le bombardement russe ce mardi 31 août 2021
Le village Lamy-Pont s’est vidé de ses habitants après le bombardement russe ce mardi 31 août 2021

 

Selon des sources locales ayant requis le strict anonymat, , l’attaque avait eu lieu mercredi 5 janvier 2022. Les mercenaires russes, qui ont soupçonné à tort la présence des rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) dans cette localité, sont intervenus  violemment vers 6 heures du matin  en tirant sans distinction sur les gens qui s’apprêtaient à aller au travail. Même ceux qui sont rencontrés en route en train de se rendre sur le chantier soit pour vendre leurs produits, soit pour travailler  ont été systématiquement abattus à bout portant.

Le bilan provisoire faisait état d’au moins 17 morts et plusieurs cas de blessés. Certains blessés ont été transférés à Lamy-Pont, d’autres à Baboua et à Abba. Interrogés par CNC, les parents d’une victime ont indiqué que leur fils, tué dans l’attaque, était un acheteur de l’or. Il avait été tué, fouillé, son argent emporté ainsi qu’une quantité d’or en sa possession. On peut parler désormais d’un génocide programmé par ces hommes de Wagner avec la complicité du pouvoir en place.

 

Par Gervais Lenga

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

Aucun article à afficher