Centrafrique : Un Voleur en Uniforme de Police Capturé à Gobongo par la population

Publié le 19 juin 2024 , 5:15
Mis à jour le: 19 juin 2024 8:35 am

Centrafrique : Un Voleur en Uniforme de Police Capturé à Gobongo par la population

 

Une patrouille de la CNS à Bangui le 6 août 2019. Crédit photo : Mickael Kossi / CNC.

 

À Gobongo, à la sortie nord de la capitale Bangui, un présumé voleur déguisé en policier a été capturé après avoir tenté de cambrioler une maison. Alertés par les enfants de la famille, les voisins ont appréhendé Malachie Moukouba, qui avait usurpé l’identité de son cousin policier pour commettre son méfait.

 

Bangui, 20 juin 2024.

Par la rédaction de Corbeau News Centrafrique.

 

Malachie Moukouba, un chômeur de Bangui, a été pris en flagrant délit de vol alors qu’il portait l’uniforme de son cousin policier. Les événements se sont déroulés ce mercredi 18 juin aux environs de 15 heures lorsqu’il a pénétré dans une maison au quartier Kagamangoulou, derrière Gobongo,  dans le quatrième arrondissement, et ce, après avoir attendu que les parents s’absentent. Voyant les enfants sortir jouer, Malachie Moukouba a profité de l’occasion pour fouiller la chambre des enfants.

 

Les enfants, de retour à la maison, ont découvert la porte de leur chambre fermée de l’intérieur. En regardant sous la porte, ils ont aperçu Malachie Moukouba en train de fouiller dans leurs affaires. Rapidement, ils ont alerté les voisins. Ces derniers, réagissant promptement, ont capturé Malachie Moukouba et l’ont conduit au poste de police de Gobongo, situé devant le marché de Gobongo.

 

Interrogé par la police, Malachie Moukouba a avoué avoir volé l’uniforme de son cousin pour dissuader les gens de l’appréhender.

“Je ne suis pas policier”, a-t-il déclaré. “J’ai volé la tenue de mon cousin Koué Jospin, qui est policier, pour que les gens pensent que je fais partie des forces de l’ordre et aient peur de m’arrêter”.

 

Malachie Moukouba a admis qu’il avait recours au vol en raison de ses difficultés financières, expliquant qu’il souffrait beaucoup et voyait dans le vol une solution pour survivre.

“Ce que j’ai fait est mauvais, mais je souffre énormément. C’est pourquoi je préfère aller voler un peu pour survivre”, a-t-il affirmé, tout en conseillant aux jeunes de ne pas suivre son exemple.

 

Il a également précisé que le vol avait été commis dans le quartier Kagamangoulou, à Pk9, voisin de Gobongo, à la sortie nord de Bangui.

“Je suis allé à Kagamangoulou pour voler dans une famille que je ne connais pas”, a-t-il avoué. Après avoir été appréhendé par les voisins, il a été conduit au poste de police devant le marché Gobongo.

 

Cette affaire souligne une fois de plus les graves problèmes sociaux dans les quartiers de Bangui, où le manque d’emploi et les conditions de vie précaires poussent certains habitants à commettre des actes illégaux pour survivre. Malachie Moukouba, malgré ses aveux et sa demande de pardon, devra maintenant faire face aux conséquences de ses actes devant la justice.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

Aucun article à afficher