Attaque au Burkina : le bilan humain monte à 160 victimes

Publié le 7 juin 2021 , 12:51
Mis à jour le: 6 juin 2021 7:52

Attaque au Burkina : le bilan humain monte à 160 victimes

Bangui ( République centrafricaine ) – Un nouveau bilan fait état de 160 morts dans l’une des deux attaques dans le Nord du pays dans la nuit de vendredi à samedi.

Le bilan de l’attaque menée dans la nuit de vendredi à samedi par des hommes armés dans le village de Solhan, dans le Nord-Est du Burkina Faso, est monté à 160 morts, ont indiqué ce dimanche des sources locales./////////////.

Solhan se trouve dans la zone dite « des trois frontières » entre Burkina, Mali et Niger. C’est dans cette zone qu’opèrent régulièrement des djihadistes présumés liés à Al-Qaïda et à l’Etat islamique contre des civils et des militaires./////////////.

L’assaut a été mené par des hommes armés aux environs de deux heures du matin./////////////.

Par ailleurs des habitations et le marché de Solhan ont été incendiés./////////////.

Deuil national/////////////.

C’est l’attaque la plus meurtrière au Burkina Faso depuis 2015 et le début des violences djihadistes dans le pays./////////////.

Peu avant, dans la soirée de vendredi, une autre attaque avait touché Tadaryat, un autre village de la même région, faisant au moins 14 morts./////////////.

Le gouvernement burkinabè assure que « les forces de défense et de sécurité sont à pied d’œuvre pour neutraliser ces terroristes et ramener la quiétude au sein des populations »./////////////.

Depuis 2015, les violences djihadistes, souvent entremêlées à des conflits intercommunautaires, ont fait plus de 1.400 morts et plus d’un million de déplacés au Burkina Faso, dont des pans entiers du territoire sont devenus inaccessibles./////////////.

Dans un message de condoléances aux familles des victimes, Roch Marc Christian Kaboré a dénoncé une « attaque barbare » et « ignoble ». « Nous devons rester unis et soudés contre ces forces obscurantistes », a ajouté le président burkinabè, qui a décrété un deuil national de 72 heures./////////////.

La clôture du festival de Jazz de Ouagadougou qui devait se dérouler ce samedi a ainsi été reporté à mardi prochain./////////////.

Les organisateurs ont fait savoir que les recettes seront destinées à soutenir les victimes de Solhan.

Avec DW français

{CAPTION}
{CAPTION}

Aucun article à afficher