Jackson Mazette, une carrière politique ternie par des actes répréhensibles

Publié le 16 octobre 2023 , 7:35
Mis à jour le: 16 octobre 2023 11:21 am

Jackson Mazette, une carrière politique ternie par des actes répréhensibles

 

Jackson Mazette au dernier anniversaire du MLPC qu'il a organisé
Jackson Mazette au dernier anniversaire du MLPC qu’il a organisé

 

 

Bangui, 17 octobre 2023 (CNC) – Le paysage politique centrafricain est souvent, depuis une dizaine d’années, le théâtre de drames, d’intrigues et de bouleversements, et il est regrettable de constater que même en fin de carrière, certains politiciens choisissent de s’adonner à des activités indignes qui non seulement portent atteinte à leur réputation, mais qui sapent également les bases de la démocratie. C’est le cas de Jackson Mazette, ancien deuxième vice-Président du parti MLPC suspendu de ses activités en mars 2023 pour refus d’accepter la critique et l’autocritique, refus de contribuer, constitution de groupe parallèles, en rébellion ouverte contre les instances du de son parti, dont les récents agissements ont fait la une des journaux pour les mauvaises raisons.

 

Le déclencheur de cette controverse est un communiqué publié et radiodiffusé abusivement par Jackson Mazette, au nom et sans autorisation de son ancien parti, dans lequel il remet en cause la décision unanime du MLPC de rejeter la nouvelle constitution Touadera du 30 août 2023. Cette constitution a été rédigée de manière clandestine par un groupe inconnu, soumise au référendum dans des circonstances douteuses, avec des résultats truqués, et promulguée de manière suspecte par le Président putschiste Faustin Archange Touadera . L’opposition en général et le parti MLPC en particulier ont exprimé leur refus catégorique de reconnaître une constitution népotiste et controversée. Cependant, Jackson Mazette, en fin de carrière politique, semble avoir fait le choix de l’opportunisme politique au détriment de l’intégrité de son parti et de sa nation.

 

En publiant ce communiqué, Jackson Mazette montre son mépris pour la décision démocratique prise par son ancien parti, qui représente la voix des membres et sympathisants du MLPC. Cette décision n’est pas le fruit du caprice d’un individu, mais résulte d’une réelle volonté délibérée et sérieuse d’en découdre avec ce parti dirigé par l’honorable Martin Ziguélé. Pourtant, Jackson Mazette préfère s’aligner sur la volonté du Président Touadera, qui souhaite briguer un troisième mandat en utilisant cette nouvelle constitution controversée pour se maintenir au pouvoir.

 

Il est regrettable de constater que Jackson Mazette préfère s’accrocher désespérément à ses pouvoirs suspendus et de s’accaparer d’autres, même au détriment de la cohésion de son propre parti et de la stabilité démocratique de la nation. Sa décision de publier ce communiqué non autorisé révèle une attitude égocentrique qui ne sert ni son parti ni le peuple centrafricain.

 

De plus, le communiqué de Jackson Mazette met en lumière les divisions au sein de la dissidence du MLPC. En s’opposant publiquement à la position officielle du parti, il démontre un manque de discipline et de respect envers les règles internes qui régissent et qui lui avaient voulu sa suspension en mars dernier. Son action va à l’encontre des principes démocratiques qu’il prétend défendre.

 

Il est également déplorable de constater que, même face aux préoccupations légitimes de l’opposition et des organisations de la société civile, Jackson Mazette choisit de se ranger du côté du pouvoir en place. Sa décision d’ignorer la coalition de l’opposition et des organisations de la société civile, montre un mépris flagrant pour la volonté démocratique du peuple centrafricain.

 

Par Alain Nzilo

Directeur de publications

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher