RCA : un monument des morts des mercenaires russes inauguré

Publié le 2 décembre 2021 , 7:36
Mis à jour le: 2 décembre 2021 7:36

 

Bangui, 3 décembre 2021 (Corbeaunews – Centrafrique ) – Sur initiative de la « Maison Russe », une nouvelle structure de Wagner en Centrafrique, un monument des statues des mercenaires russes qui combattent aux côtés des FACA a été construit et inauguré à Bangui.

Statue à la gloire des mercenaires russes dans le quartier universitaire à Bangui, en République centrafricaine
Statue à la gloire des mercenaires russes dans le quartier universitaire à Bangui, en République centrafricaine. Photo CNC

 

 

C’est dans la foulée des festivités du 1er décembre 2021 que le nouveau monument, composé de 5 statues d’hommes, femmes et enfants, peintes toutes, en vert militaire, a été inauguré. Les statues placées sur le petit socle construit en béton armé, trois hommes et une femme en treillis militaire, debout en position de tire, qui couvrent une mère de deux enfants sous ses bras.

Parmi les quatre debout figurent deux mercenaires russes facilement identifiables comme des mercenaires blancs, coiffure, sans béret militaire ou avec une casquette, au milieu des deux gardes présidentielles facilement aussi identifiables par leur treillis avec des signes des stickers de l’armée nationale sur les épaules gauches.

En face, de gauche à droite, la statue symbolisant une femme de la garde présidentielle qui pointe son arme sur celui qu’elle voit. A sa gauche, un mercenaire russe, un peu géant, sans béret militaire qui pointe aussi son arme sur l’ennemi que son compatriote placé juste à côté de lui, sur sa gauche, portant une casquette avec les yeux collés dans la jumelle, lui indique. Et sur la gauche du mercenaire regardant dans la jumelle, une autre statue représentant un élément de la garde présidentielle en position de tire avec son fusil de précision avec jumelle.

Statue à la mémoire des mercenaires russes tués sur le champ de bataille en Centrafrique
Statue à la mémoire des mercenaires russes tués sur le champ de bataille en Centrafrique. Bangui, le 30 novembre 2021. Photo CNC

 

Pour plusieurs curieux qui scrutent de près ces statues sur le monument et interrogés par CNC, il y’a aucune statue dédiée aux soldats FACA qui combattent réellement sur le terrain.

Interrogé par la Rédaction, un enseignant-chercheur de la faculté des Sciences à l’Université de Bangui, exprime, sous couvert de l’anonymat, son indignation et son point de vue.

« C’est vraiment une indignation pour moi et c’est une preuve, un message clair envoyé à nos autorités qui ne cessent de nous dire que les Russes n’ont jamais combattus sur le terrain. Et s’ils ne combattent pas, comment peuvent-ils mourir, arme à la main, afin qu’un monument leurs soit dédié ? » renchérit notre enseignant.

 

Par Gisèle MOLOMA

Journaliste rédacteur

Alain Nzilo

Directeur de publications

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email : alainnzilo@gmail.com

 

 

Aucun article à afficher