Centrafrique: l’Autorité nationale des élections se met au pas pour les élections de 2015

Publié le 22 novembre 2014 , 6:03
Mis à jour le: 22 novembre 2014 6:03 pm
L'ambassadeur de France à Bangui et le Président de l'ANE
L’ambassadeur de France à Bangui et le Président de l’ANE. ©AF

Elections 2015 : L’Autorité nationale des élections se met au pas

Bangui (Corbeau News Centrafrique): 22-11-2014.  Les scenarii pour l’obtention du prolongement de la transition, et donc du report des élections futures, montée par la présidente de transition Catherine Samba Panza ont été coupés court par la communauté internationale, lors de la dernière mission de Basile Ikouebe, Ministre congolais des Affaires étrangères en sa qualité d’Envoyé Spécial du Médiateur international dans la crise centrafricaine. L’émissaire de Denis Sassou Nguesso n’avait pas bégayé au sujet de la durée de la transition en cours en RCA. « Nous apercevons que malgré toutes les bonnes volontés, le délai de février 2015 pour la tenue des élections, donc de la fin de la transition parait intenable. Il faut donc, réfléchir avec les autorités de la transition pour voir comment appliquer l’article 102 de la Charte constitutionnelle pour permettre à toutes les instances de préparer les élections dans de meilleures conditions. » a-t-il dit, le 11 novembre 2014, lors de la conférence de presse qui avait sanctionné la 6ème réunion du GIC (Grupe international de contact sur la Centrafrique) tenue à Bangui. Alors que l’article 102 de la Charte constitutionnelle dont Ikouebe a fait allusion prévoit un prolongement de six mois seulement.

Ce message aurait été le catalyseur qui a boosté tout un système au niveau de Bangui et le Président de l’ANE (Autorité nationale des élections), Dieudonné Kombo-Yaya s’est vu obligé de s’exécuter. Ce dernier vient de mettre le turbo dans le cadre des préparatifs des élections de juin-juillet 2014, en finalisant très rapidement la mise en place des bureaux des circonscriptions électorales au niveau de Bangui. Le premier pas vient ainsi d’être franchi : les membres du bureau des circonscriptions électorales de Bangui sont déjà désignés par l’ANE. Le tableau se présente de la manière suivante :

1er arrondissement : Mesdames Ngbakongo, Née Yassimago Odile Bernadette, Vondo Née Wobis Véronique ; Messieurs Kolaba Bruno, Sirimbo Thomas Guy Vincent, Koidemba Didier Emile, Maka Tobeko Hubert, Bemolenda Gatien Aristide.

2ème arrondissement : Mesdames Kozangue-Ngako Patricia, Welenag-Wembissa Bernadette ; Messieurs Ngobo Olivier Robert, Magale-Dengueade Ludovic, Alazoula Teteya Jean-Thierry, Gana-Onda Eddy Marien, Mossepamade-Kanda Théodore.

3ème arrondissement : Mesdames Rekoundet Ysoline, Fita-Kona Marie-Josèphe, Dahou Anjewa Irma, Ouangba Albertine ; Messieurs Abbé Baou-Nguinema Félicité – Bonaventure, Koffi Magloire, Koe Joseph Bernard.

4ème arrondissement : Mesdames Passiri berte Aline, Yangba, Née Yatina Gbeguere, Ngabzale-Tekeletiende Rita Adeline ; Messieurs Andara Eloi, Pougaza Jô-Lefort, Guimbioko Sylvain, Sendeo-Okape Bernard.

5ème arrondissement : Mesdames Lebouandji Lucienne, Djohodomo Liane Arlette ; Messieurs Galibassi Moctar, Ali Ouabou, Adallah Yvon, Pagone Alexis, Ngaka Etienne.

6ème arrondissement : Mesdames Don-Ding Augustine, Bawa-Wolombi Bénédicte Flora ; Messieurs Yoro Gaston, Ngbassoumi Raymond, Ouate-Lengot Saint Cyr Seigneur, Koudou Fabien, Kowomba-Bangagote Joël Jospin.

7ème arrondissement : Mesdames Ocka Viviane Stéphanie, Assania Jeanne-Marie, Yangoussambia Catherine ; Messieurs Ngabanda Daniel, Ngueremale Michel, Pandasse Dieudonné, Guere Jules.

8ème arrondissement : Mesdames Piogossi-Nenzoni Florence, Nana Odette ; Messieurs Gaza Maixent Christophe, Kiandji Dieudonné Thierry, Yamala Cyr Fleury, Feidangamo José-Malot, Nganassem Thierry – Constantin

Indiquons toutefois que cette liste publiée sous l’arrêté 003/14/ANE/P du 12 novembre 2014 suscite déjà des réactions de contestation de par la composition des bureaux confiée aux maires d’arrondissements. Un groupe de jeunes du 4ème arrondissement par exemple ont fait savoir que Madame le maire de leur arrondissement a uniquement coopté des personnes membres de sa familles ou de son église Ngoubagara pour constituer le bureau de la circonscription du 4ème arrondissement. De toutes les façons, c’est un pas décisif vers les élections prochaines qui a été franchi avec la mise en place de ces bureaux de circonscription.

©2014CNC / Bangui / Fred Krock

Aucun article à afficher