Le Perlage : Une Nouvelle Renaissance Artisanale à Ouandja-Kotto

Publié le 16 octobre 2023 , 7:00
Mis à jour le: 16 octobre 2023 10:56 am

Le Perlage : Une Nouvelle Renaissance Artisanale à Ouandja-Kotto

 

 

 

 

Bangui, 16 octobre 2023 (CNC) – Au cœur de la paisible localité d’Ouandja-Kotto, une nouvelle forme d’artisanat est en train de se développer, captivant l’attention et l’enthousiasme des femmes et des jeunes filles de cette région. Le perlage, une technique de tissage d’objets à partir de perles, est en train de devenir une passion partagée par une vingtaine de femmes qui ont formé un groupe dédié à cette forme d’art.

 

Sous l’ombre bienveillante d’un majestueux arbre, à proximité de l’école sous-préfectorale d’Ouandja-Kotto, ces femmes talentueuses se réunissent pour créer des bijoux et d’autres objets, principalement composés de perles. Sur leurs tables, on trouve des sachets de perles aux couleurs variées, des bobines de fil, des ciseaux, et quelques objets déjà achevés, témoignant de leur expertise grandissante.

 

Rita Balema, la déléguée de ce groupe de femmes, est fière de présenter des œuvres d’art qu’elle a confectionnées, arborant les couleurs du drapeau centrafricain. Elle explique : « Nous fabriquons des sacs à main, des bracelets, des colliers, des boucles d’oreilles, et même des chaussures. Avant de commencer la vente de ces objets, nous prévoyons d’organiser une cérémonie spéciale. Il est important de noter que nous n’avons pas suivi une éducation formelle en art. Tout notre savoir-faire en matière de perlage a été acquis grâce à une formation sur place. »

 

Mais comment est née l’idée du perlage à Ouandja-Kotto ? Olga Josephine Yetikwa, membre de la section DDR (Désarmement, Démobilisation et Réintégration) de la MINUSCA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine), nous éclaire sur les origines de cette passionnante aventure : « Quand j’ai acheté ce sac, j’ai immédiatement remarqué sa beauté et j’ai pensé que ces femmes talentueuses avaient besoin d’une opportunité pour s’exprimer. C’est ainsi que j’ai invité une formatrice et avons commencé à les former. La majorité de ces femmes ont été touchées par des conflits, mais le simple fait de les réunir en un groupe leur a permis de partager leurs expériences et de renforcer leur cohésion sociale. »

 

Asania Adoum, une ex-combattante, a également rejoint le groupe de femmes impliquées dans le perlage. Elle partage son expérience en disant : « Quand j’étais en brousse, mes enfants ne pouvaient pas aller à l’école. Aujourd’hui, je prends la décision de revenir à une vie normale. Je fabrique ces objets pour gagner de l’argent et soutenir l’éducation de mes enfants. Nous tournons la page sur nos actions passées pour permettre à nos familles de vivre en paix. »

 

Les rêves de ces femmes ne s’arrêtent pas à la création d’objets artisanaux. Elles aspirent à avoir un atelier en briques dédié à leur artisanat et espèrent la réparation des routes pour leur permettre de vendre leurs créations dans d’autres localités avoisinantes. Ces témoignages éclairent les activités florissantes menées par les femmes rurales dans certaines villes de province, mettant en avant la résilience, le talent, et la détermination de ces femmes extraordinaires.

 

Ces femmes d’Ouandja-Kotto incarnent parfaitement l’esprit de la Journée internationale des femmes rurales, une journée proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2007. Cette journée vise à célébrer et à promouvoir les rôles et les contributions essentielles des femmes dans le développement socio-économique des régions rurales. Le perlage est un exemple vibrant de la façon dont les femmes rurales peuvent s’épanouir et contribuer à leur communauté, démontrant que l’art peut être un puissant moyen de transformation sociale.

 

Par Moïse Banafio

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher