La République centrafricaine : Une Chute Lente et Douloureuse

Publié le 24 octobre 2023 , 7:40
Mis à jour le: 24 octobre 2023 12:38 pm

La République centrafricaine : Une Chute Lente et Douloureuse

 

image murale de bienvenue à Bangui

 

 

Bangui, 25 octobre 2023 (CNC) – Une diplomate africaine, dont les propos ont fuité sur la messagerie sociale WhatsApp,  a récemment fait part de sa profonde inquiétude quant à la situation désastreuse dans laquelle se trouve la République centrafricaine. Ses propos sont accablants, et avec une justification sans équivoque. Le pays, malheureusement, se traîne au rythme d’une tortue blessée, incapable de se relever malgré de nombreux efforts et les souffrances endurées par son peuple.

 

L’une des questions majeures qui frappe en premier lieu est celle de la corruption endémique qui règne en maître en République centrafricaine. Les tentacules de la corruption s’étendent à tous les niveaux, sapant la confiance des citoyens et étrangle l’espoir de voir un avenir meilleur. C’est un fléau qui gangrène l’économie et la société, laissant les Centrafricains pris au piège de la pauvreté et de l’instabilité.

 

Une autre réalité frappante est la saleté qui règne dans la capitale, Bangui. La diplomate rapporte avoir été choquée par l’état déplorable de la ville. Des rues délabrées, des déchets jonchant les trottoirs, un manque d’infrastructures de base – tous ces éléments illustrent l’incapacité des autorités à gérer efficacement les affaires du pays. C’est un triste reflet de la mauvaise gouvernance qui sévit.

 

Pire encore, l’aéroport de Bangui, qui devrait être une vitrine accueillante pour les visiteurs, est devenu un symbole de dysfonctionnement. La diplomate raconte des expériences éprouvantes à son arrivée et à son départ. Des tentatives de racket, un manque d’efficacité et de professionnalisme parmi les autorités de l’aéroport, tout cela souligne une administration incompétente et corrompue.

 

Il est temps pour le monde de reconnaître que les Centrafricains ont raison de dénoncer la mauvaise gestion du régime de Faustin Archange Touadéra. Les promesses de progrès et de prospérité ne sont que des mirages dans ce désert de désespoir. Le peuple centrafricain mérite mieux que cela.

 

La diplomate a souligné qu’elle avait placé beaucoup d’espoir dans le pays lors de sa première visite à Bangui, mais son expérience a été décevante et révélatrice. Le peuple centrafricain est prêt à faire preuve de résilience pour avancer, mais il est grand temps que les dirigeants du pays agissent de manière éthique et responsable pour le bien de tous.

 

L’état actuel de la République centrafricaine est un cri de désespoir qui ne peut être ignoré.

 

Par Alain Nzilo

Directeur de publications

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher