La CPS arrête Edmond Beina, accusé de meurtres et d’extermination

Publié le 25 juin 2024 , 5:00
Mis à jour le: 25 juin 2024 5:02 pm

La CPS arrête Edmond Beina, accusé de meurtres et d’extermination

 

Un accusé devant la barre de la CPS à Bangui. CopyrightCNC
Un accusé devant la barre de la CPS à Bangui. CopyrightCNC

 

 

La Cour pénale spéciale (CPS) a annoncé la semaine dernière l’arrestation d’Edmond Beina pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre. Il est suspecté d’avoir orchestré les attaques meurtrières de Guen, Gadzi et Djomo en 2014, perpétrées par le groupe Anti-Balaka, causant de nombreuses victimes.

 

Bangui, 26 juin 2024.

Par la rédaction de Corbeau News Centrafrique.

 

Edmond Beina et les attaques de 2014.

 

La CPS, par la voix de Gervais Opportun Bodagaye, chef de l’unité d’information et de communication, a identifié Edmond Beina comme un des principaux instigateurs des attaques de 2014 à Guen, Gadzi et Djomo. Selon Bodagaye, ces attaques, menées par les Anti-Balaka, ont été caractérisées par une violence extrême, avec des meurtres et des actes d’extermination qui ont semé la terreur dans ces localités.

 

Les crimes reprochés à Edmond Beina.

 

Edmond Beina est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre. Gervais Opportun Bodagaye précise que les accusations incluent des meurtres et des actes d’extermination. Ces crimes ont été commis dans le cadre des attaques coordonnées par les Anti-Balaka, visant à déstabiliser les régions de Guen, Gadzi et Djomo.

À lire aussi : La Cour pénale spéciale lance ses travaux en RCA, espoir pour les victimes

 

L’enquête de la Cour pénale spéciale.

 

La CPS mène des enquêtes approfondies sur les crimes commis en République centrafricaine. Gervais Opportun Bodagaye a indiqué que depuis plusieurs années, des mandats d’arrêt ont été émis contre divers suspects, dont Edmond Beina. Ces mandats, souvent confidentiels, visent à empêcher les suspects de se cacher dans des endroits inaccessibles.

À lire aussi : Panique à Markounda : Les Rebelles Frappent un Site Minier local

 

La situation dans la sous-préfecture de Gadzi.

 

La sous-préfecture de Gadzi a été frappée par des violences extrêmes en 2014. Les attaques menées par les Anti-Balaka, avec Edmond Beina comme suspect principal, ont causé la mort de nombreux civils et semé la panique parmi la population. Gervais Opportun Bodagaye souligne que la CPS continue de travailler pour apporter justice aux victimes.

 

La capture d’Edmond Beina.

 

L’arrestation d’Edmond Beina par la CPS représente une étape dans la lutte contre l’impunité sur les événements de 2014 – 2016 en République centrafricaine. Cette capture est le résultat de longues investigations et de la coopération entre les autorités locales et internationales, déterminées à juger les responsables des crimes commis, a déclaré Gervais Opportun Bodagaye.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

Aucun article à afficher