Hassan Bouba : Ministre ou Chef de Milice ? Les Accusations Chocs

Publié le 31 octobre 2023 , 7:20
Mis à jour le: 31 octobre 2023 2:31 pm

Hassan Bouba : Ministre ou Chef de Milice ? Les Accusations Chocs

Hassan Bouba à Bambari, le 24 décembre 2021
Hassan Bouba à Bambari, le 24 décembre 2021

 

 

 

Bangui, 01 novembre 2023 (CNC) – Dans une publication audio qui a rapidement fait le tour de la messagerie WhatsApp, le ministre conseiller à la présidence, Monsieur Sébastien Wénézoui, lève le voile sur les agissements des mercenaires russes, affiliés au groupe Wagner, en République centrafricaine. Ses révélations mettent en lumière les manœuvres de certains ministres du gouvernement de Félix Moloua, qui utilisent ces mercenaires pour régler leurs comptes personnels, semant la terreur parmi la population.

 

Selon Monsieur Sébastien Wénézoui, trois ministres seraient impliqués dans cette sinistre affaire, dont Monsieur Hassan Bouba, un chef rebelle tchadien en charge du ministère de l’élevage en République centrafricaine. Monsieur Bouba aurait utilisé les mercenaires russes du groupe Wagner pour poursuivre ses intérêts personnels, allant jusqu’à arrêter, torturer, voire tuer des individus qu’il considère comme des ennemis. Un cas emblématique est celui de Monsieur Basile Mbomou, Président sous-fédéral du parti de Monsieur Sébastien Wénézoui, qui a été arrêté et torturé par les mercenaires russes.

 

L’objectif officiel de la présence du groupe Wagner en République centrafricaine, selon monsieur Sébastien Wénézoui,  serait la protection du pays contre d’éventuelles agressions étrangères. Cependant, il semblerait que certaines figures au sein du gouvernement aient détourné cette mission à des fins personnelles, laissant la population civile payer le prix de leurs ambitions.

 

Selon Monsieur Sébastien Wénézoui, l’utilisation de mercenaires russes par certains ministres révèle une grave lacune de communication, car ces mercenaires ne comprennent pas le français et agissent uniquement sur la base d’informations souvent erronées que leurs indicateurs leur donnent. Ils se fient à des informateurs locaux, parmi lesquels figurent ces trois ministres, y compris Hassan Bouba. Ce ministre, quasiment analphabète, a été coopté par les mercenaires Russes dans la rébellion de l’UPC avant de l’imposer comme ministre de l’élevage en République centrafricaine. Profitant de cette position, Hassan Bouba utilise les mercenaires pour régler ses différends personnels, infligeant des tortures sévères à des citoyens centrafricains. Les deux cas récents sont celui du jeune Abdoul, et de monsieur Basile Mbomou.

 

Ce n’est pas tout, Monsieur Sébastien Wénézoui révèle que Hassan Bouba aurait également fait venir en masse des Peuls du Niger en République centrafricaine. Ces Peuls, se faisant passer pour des éleveurs, se sont installés dans des localités proches de la capitale, Bangui. Le ministre conseiller suggère que cette présence a contribué à la récente fuite de la population de Bangui, évoquant un complot potentiellement dangereux qui se prépare.

 

Les révélations de Monsieur Sébastien Wénézoui soulèvent des questions inquiétantes sur les agissements des mercenaires russes en République centrafricaine, ainsi que sur l’implication de certains ministres dans des actions contraires à l’intérêt national. La situation mérite une enquête approfondie pour faire toute la lumière sur ces allégations et garantir la sécurité et la stabilité du pays.

 

Par Gisèle MOLOMA

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

 

Aucun article à afficher