Centrafrique : LE PRESIDENT TOUADERA A LA RECHERCHE DE SON GOURROU

Publié le 3 mai 2016 , 10:11
Mis à jour le: 5 mai 2016 7:39

(Corbeau News Centrafrique)touad3

Centrafrique : LE PRESIDENT TOUADERA A LA RECHERCHE DE SON GOUROUS

Bangui, (C.N.C), 03-05-2016

 

L’élection de Pr Faustin Archange Touadera à la tête du pays est une surprise pour les uns mais ne l’est pas pour les autres. Les gourous qui sont surpris de cette élection se bousculent depuis le 1er mars à avoir une place tandis que ceux qui ont contribué testent leurs influences. C’est le cas du président congolais Dénis Sassou Nguesso.
Pour la petite histoire, le président congolais et son homologue tchadien Idriss Deby n’avaient pas du tout apprécié que le premier président élu du pays Monsieur Ange Félix PATASSE se retourne en Afrique du Nord pour avoir son gourou, en l’occurrence le libyen Mouammar Kadhafi. Ils finissaient par le chasser du pouvoir et installer le général Bozizé.
En installant ce dernier au pouvoir, chacun se servait à sa manière les ressources du pays et influenceraient aussi de sa manière. Le Président congolais bloquait et bloque encore une surface énorme de forêt jouxtant son territoire et très riche en bois de rose qu’il n’a cessé d’exploiter pour son propre compte. Le président tchadien quant à lui se content juste d’interdire à Bozizé de procéder à l’exploitation du pétrole centrafricain. Il lui fournissait ses escadrons pour la cause et lui faisait aussi descendre de l’avion quand il voulait se rendre dans un autre pays sans son avis favorable 48 heures avant.
Le malheur de Bozizé conduisant à sa chute venait du fait qu’il tentait d’obtenir des gourous nouveaux et hors d’Afrique central. Il commençait à se rabattre sur les gourous, ses coreligionnaires du christianisme céleste dans un premier temps et après du président sud-africain qui lui fournissait des troupes et avait commencé à rafler tous les permis d’exploitation pétrolière du pays.
Les faits se reproduisent sur le président Touadera. En 30 jours de pouvoir, le président Touadera a passé plus de la moitié déjà à l’extérieur du pays. Il multiplie les voyages à la recherche de son gourou. Le voyage du Congo bat le record, l’axe Sassou comme gourou est en phase de réussir. Déby recule. « Reculer pour bien sauter » remarque un maçon. Reste maintenant à Saasou d’influencer afin de placer ses pions en commençant bien naturellement à Karim Meckassoua au perchoir de l’Assemblée nationale. A la clé : protections des intérêts
Le CNC vous dit, Monsieur le président, éloignez-vous systématiquement de ceux qui vous diront qu’il faut avoir un ou deux gourous afin de bien régner en maître sur ton peuple. Les pasteurs tout comme certains Chefs d’État africain surtout vous le diront aussi.

Ne les suivez pas pour écarter vos frères. Leurs expériences, vous en avez besoin.

Bangui, Gisèle Moloma pour CNC.

Aucun article à afficher