Boali : Un Jeune Homme Accusé de Viol sur une Fillette de 9 Ans

Publié le 8 juillet 2024 , 5:05
Mis à jour le: 8 juillet 2024 6:20 am

Boali : Un Jeune Homme Accusé de Viol sur une Fillette de 9 Ans

 

La lettre police sur leur pick-up
CopyrightCNC

 

À Boali, Étienne, 25 ans, est accusé de viol sur la fille de sa conjointe, âgée de 9 ans. Le suspect a été arrêté après une enquête menée par les parents de la victime et conduit à la gendarmerie.

 

Bangui, 09 juillet 2024.

Par la rédaction de Corbeau News Centrafrique.

 

Viol sur une Fillette : les Lesfaits et l’arrestation.

 

Le mois dernier, Etienne, un résident de Boali – Poste, aurait abusé de la fille de sa conjointe âgée de 9 ans. Après plusieurs jours de recherche, les parents de la victime ont localisé le suspect. Ils l’ont conduit ce vendredi à la brigade de la gendarmerie territoriale de Boali pour qu’il réponde de ses actes présumés.

 

Témoignage de la grand-mère.

 

Yvonne Tuassin, la grand-mère de la victime, a décrit les circonstances de l’incident. Elle affirme que l’accusé aurait abusé de la confiance de la famille pour commettre cet acte.

 

Défense de l’accusé, Etienne nie les accusations.

 

Il déclare « je ne reconnais pas les fausses accusations qu’ils ont portées sur moi ».

 

« Je n’ai rien fait. Je sors avec la maman de l’enfant depuis longtemps et quand je l’ai rencontrée, l’enfant était encore très petite. Sa maman avait déjà eu une relation avant moi. J’étais en brousse quand j’ai entendu parler de cette affaire. C’est la grand-mère de l’enfant qui m’accusent. Des gens sont venus m’informer du problème au bord de la rivière et m’ont conseillé de fuir. Mais je n’ai rien fait. Je ne pouvais pas fuir. L’enfant est comme mon propre enfant. Je ne peux pas fuir. Je dois faire face à cette affaire. Devant Dieu, je n’ai rien fait. Le père de l’enfant m’a dit de ne pas m’inquiéter que le problème vient de la mère. La grand-mère de l’enfant aurait tout raconté à l’enfant pour qu’il répète ce qu’elle disait!. Ils ont amené l’enfant à l’hôpital sans ma présence et m’accusent. Je ne comprends rien à cette affaire.

 

Ouverture de l’enquête.

 

La gendarmerie territoriale de Boali a lancé une enquête pour éclaircir cette affaire. Les autorités cherchent à recueillir des preuves et des témoignages pour établir la vérité et rendre justice à la victime.

 

Réaction dans la communauté.

 

L’affaire a provoqué une vive émotion à Boali. Les habitants, indignés, réclament justice pour la fillette et sa famille.

 

Notons que l’arrestation des tiennes a provoqué des réactions intenses, mettant en évidence les problématiques de violences sexuelles dans la ville.

 

Les autorités de Boali appellent au calme et a laissé la justice suivre son cours.

 

Corbeaunews Centrafrique

Tel/ WhatsApp : +236 75 72 18 21

Email: corbeaunewscentrafrique@gmail.com

Cliquez sur ce lien pour intégrer nos groupes  WhatsApp :

CNC Groupe 1

CNC groupe 2

Groupe Infos

 

Rappelons que dans les deux premiers groupes, seuls les administrateurs publient des contenus. Et c’est réservé uniquement aux articles du CNC.

 

Aucun article à afficher