BANGUI: COMMUNIQUE DE PRESSE DU M.L.P.C.

Publié le 4 mai 2015 , 5:52
Mis à jour le: 4 mai 2015 5:52 am

(Corbeau News Centrafrique)

LOGO MLPC

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU M.L.P.C.

Bangui, (M.L.P.C)04-05-2015

RELATIF AUX ACCUSATIONS D’ABUS SEXUELS SUR MINEURS COMMIS PAR CERTAINS ELEMENTS DES FORCES ETRANGERES AU CAMP M’POKO.
Le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (M.L.P.C.) a appris par la voie des ondes que certains éléments des forces internationales venues au chevet du peuple centrafricain, notamment de la Force française SANGARIS, ainsi que des contingents tchadiens et équato-guinéens de la MISCA, auraient commis des abus sexuels sur des mineurs au camp des déplacés de l’Aéroport International Bangui–M’Poko en décembre 2013.
Une enquête judiciaire a été ouverte en France suite à un rapport interne de la Mission des Nations Unies en Soutien à la République Centrafricaine, et une autre au niveau de la hiérarchie militaire française.
Le M.L.P.C. salue ces initiatives et se félicite que les autorités judiciaires centrafricaines y soient pleinement associées. Il souhaite que ces enquêtes aillent jusqu’à leur terme, pour que les coupables soient sanctionnés de manière exemplaire d’une part, et que d’autre part justice soit rendue aux victimes de ces actes ignobles.
Toutefois, le M.L.P.C. précise qu’aucun amalgame ne doit être fait entre le comportement répréhensible de ces éléments indélicats, et l’exemplarité de la grande majorité des soldats étrangers en République Centrafricaine, dont le sacrifice quotidien aux côtés du peuple centrafricain, parfois au prix de leur vie, doit être apprécié à sa juste valeur.
Ces faits graves ne doivent pas occulter ni décourager la mobilisation toujours croissante de la communauté internationale en faveur de la République Centrafricaine.
Enfin, le M.L.P.C. en appelle à la vigilance de tous, pour qu’à l’avenir de tels actes ne puissent se reproduire.

Fait à Bangui, le 2 mai 2015

LA CELLULE DE COMMUNICATION

Aucun article à afficher