Centrafrique : Le symposium ‘’Entreprise et financement’’ prend fin à Bangui

Publié le 19 décembre 2017 , 5:56
Mis à jour le: 19 décembre 2017 5:56 pm

Centrafrique : Le symposium ‘’Entreprise et financement’’ prend fin à Bangui

 

 

Symposium. ©CNC.

 

 

Bangui, le 20 décembre 2017.

Par : Fred Krock, CNC.

 

Du 14 au 16 décembre courant, s’est tenu à Bangui, le Symposium sur la thématique ‘’Entreprise et financement’’. Le Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji a ouvert les travaux qui ont été clos, samedi dernier par le Ministre des Finances et du budget, Henri Marie Dondra au Palais de la CEMAC. Il s’agit d’une initiative portée par le Conseil national de crédit avec l’appui de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) représentée par Mme Tatiana Yangoupandé.

Les assises du symposium ‘’Entreprise et financement’’ faisant suite au Forum des investisseurs et plus loin du Forum sur la promotion du secteur privé, s’inscrivent dans la droite ligne du Plan national de relèvement et de consolidation de la paix en Centrafrique (RCPCA) – document de référence pour la reconstruction post-crise soumis aux donateurs de la RCA à Bruxelles en novembre 2016. En effet, en son pilier 3 le RCPCA vise le Relèvement économique. Ce qui sous-tend non seulement la promotion des secteurs productifs, mais aussi l’amélioration du climat des affaires.

Ainsi, ce symposium s’offrait tel un creuset pour les entrepreneurs centrafricains à se familiariser aux mécanismes de financement pouvant assurer le développement de leurs activités. D’ailleurs le Ministre des Finances Henri Marie Dondra qui a clôturé les travaux a bien rappelé les objectifs comme l’a souligné de son côté le Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji, à l’ouverture. « Nous essayons de former les opérateurs économiques à s’approprier des mécanismes de financement qui existent sur place et d’identifier les difficultés pour que le Gouvernement puisse saisir et voir comment accompagner nos partenaires de crédits », ainsi déclarait Henri Marie Dondra dans son discours de clôture.

La Représentante de l’OIF, Mme Tatiana Yangoupanda, a précisé que la tenue de ce symposium n’est qu’une continuité d’un long processus vers l’éclosion véritable de l’entreprenariat centrafricain, tout en réaffirmant l’appui de son institution à la RCA. « Il y a déjà eu des travaux faits sur le financement et que ce symposium n’est qu’une continuité. Nous, à l’OIF, notamment la Secrétaire générale, Mme Jean (Michael Jean), sommes engagés à soutenir l’entreprenariat en RCA dans le processus de relèvement… nous avons décidé de nous joindre à cette initiative du Conseil national de crédit parce que ce symposium cadrait bien avec les objectifs que nous nous sommes fixés au niveau de la RCA », a-t-elle noté.

Somme toute, ces assises de 71 heures ont été un véritable succès comme l’a souligné le Directeur national de la BEAC (Banque des Etats de l’Afrique centrale), Ali Chaibou. En faisant la synthèse des travaux, Ali Chaibou s’set réjoui de ce que « les objectifs ont été atteints compte tenu de l’engouement, de la participation et de l’assiduité aux divers ateliers qui sont les véritables indicateurs qui rassurent ».

Cité par nos confrères de ALP, le Directeur du Crédit Populaire, Issène Yaya lui-aussi s’est réjoui des acquis énormes de ces assises. « L’occasion a permis d’échanger et beaucoup a été dit, notamment la question du financement des entreprises et les blocages que ces entreprises connaissent pour accéder aux financements des banques », souligne-t-il.

 

©2017CNC.

Aucun article à afficher